Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi je suis repassée au vélo ?

Je pensais depuis déjà pas mal de mois à vendre ma moto pour m'acheter un vélo, pour des raisons de santé mais surtout écologiques dans la mesure où je ne me voyais plus continuer à polluer juste pour mon plaisir somme toute égoïste, et pourtant je ne me suis pas reproduite et je pourrais "me foutre de l'état dans lequel je laisse l'environnement après mon passage" mais je ne suis pas ce genre de personne, j'ai une conscience et j'essaie de m'y tenir.

Vendre la moto car comme je suis au RSA mes moyens sont plus que limités. J'ai fini par me décider à vendre ma moto "adorée" à la mi-novembre 2018, en 2 jours elle est partie.  :(  et au prix que j'en demandais. Tant mieux à ce niveau, au moins ça m'a fait un budget de départ.

Je n'ai jamais, mais alors jamais, été sportive.


J'ai toujours eu les pires notes à l'école en sport. Je battais immanquablement les records, pas au top mais au minima.  :oops:  
C'est comme ça, je suis née prématurée d'un mois puis j'ai faillit claquer à 11 mois, s’ensuivit 2 mois sous perfusion
(dans le coma) et 6 mois en sanatorium !
Bon départ n'est il pas ? ;)
Pas grave je m'en suis remise tant bien que mal.
J'ai fini par marcher à 30 mois avec un équilibre des plus zazardeux,  jusqu'à l'age de 6 ou 7 ans
(je sais pas exactement) j'allais toutes les semaines faire des exercices où je devais marcher sur une ligne peinte au sol sans poser le pied à coté, j'ai mis des mois à y parvenir et encore pas à chaque fois puis ensuite je devais marcher sur une poutre (posée au sol) de la même largeur que la ligne et du coup souvent je me payais des gadins.
A 7 ans on a découvert que j'étais hyper bigleuse
(7/10 à gauche et 1/10 à droite donc amblyope). Avec les lunettes mon équilibre est devenu un peu moins incertain.
J'ai réussi, je ne sais toujours pas comment, à apprendre toute seule à faire du vélo à 12 ans sur un bicloune complètement HS avec un guidon qui ne tenait pas en place et une pédale agonisante.
Les années qui ont suivies m'ont permis de goûter quelquefois
(trop de fois) à la saveur très particulière du bitume... Têtue la fille, ça ne m'a pas empêché de persévérer.
Au mieux de ma forme, pendant mon adolescence donc, je parvenais très très péniblement à faire 30 km dont je rentrais complètement exténuée au point de mettre largement plus d'une semaine à m'en remettre ça c'est quand j'essayais de suivre mes demi-frères
(du même age que moi à peu de chose près), d'autre fois nous allions sur Dourdan à 8 km d'où nous habitions, donc 16km AR, là aussi je rentrais particulièrement sur les rotules mais il ne me fallait qu'un ou deux jours pour m'en remettre. Autant dire que j'ai réalisé ces exploits (à mon niveau s'entend) que quelques fois sans y prendre le moindre plaisir. Pourtant, tous les jours j'allais à l'école en vélo (soit un peu moins de 6 km par jour).
Anecdote croustillante, à 12 ans lors d'une compétition sportive pour l'association des fêtes du village, j'ai participé à l'épreuve de saut en longueur. A l'époque je devais faire moins de 1,3 mètre. J'ai fini dernière ce qui ne m'a pas étonnée, loin s'en faut. Par contre, j'en ris maintenant, tout le monde se foutait de moi
(je m'en moquai d'ailleurs d'avoir été battue par tout le monde, n'ayant pas l'esprit de compétition) car j'avais été battue par un copain qui se trouvait être nain et qui faisait au bas mot 20 à 30 cm de moins que moi.  :lol:
Même actuellement je continue de me prendre des gadins à pied sans que j'ai pu l'éviter, ça m'arrive très exceptionnellement mais ça m'arrive encore. Le dernier en date du mois de juin 2021 où je me suis flinguée la coude et le pouce droit ! Pour le pouce le ligament a pris cher et a mis 2 mois à se remettre.
Un peu avant mes 40 ans lors d'une visite chez un ORL j'ai appris que mon centre de l'équilibre était complètement déficient.
Je n'en étais pas trop étonnée avec mes antécédents, à 11 mois
(très grave déshydratation) puis 4 traumas crâniens !...
Autant dire qu'avec tout ça quand j'ai décidé de passer mon permis moto ça n'a vraiment pas été de la tarte. Du coup, ça m'a coûté les yeux de la tête
(120 heures de cours dont 112 pour le plateau).
Bref tout ça pour dire que l'équilibre et moi ça fait au moins 2 si ce n'est plus :D
Ensuite, les aléas de ma vie, pas simple du tout, ont fait que j'ai pris beaucoup de poids et pour 1,76m je fais aujourd'hui 113 kgs.  :oops: , ma condition physique n'a jamais été aussi mauvaise mais pas désespérée
(fin 2018).
J'ai décidé de me reprendre en main et c'est d'ailleurs entre autre pour ça que j'ai vendu la moto pour passer au vélo.
J'aurai pu me mettre à marcher si l'arthrose dans les orteils ne m'en empêchait pas certains jours, donc le vélo est une bonne méthode puisque pas besoin des orteils pour avancer.

Le samedi 17 novembre 2018 je suis allée au salon du vélo au Relecq Kerhuon pour voir les VAE. J'avais déjà commencé à prendre des renseignements de ce genre chez les vélocistes de Brest depuis plus d'un mois. Après tous ces renseignements, j'ai fini d'être convaincue que le VAE est ce qu'il me faut pour reprendre le vélo et ainsi récupérer de la forme physique que je n'ai plus depuis belle lurette. J'ai hésité longtemps entre un VAE tout fait et un vélo que j'équiperais.
J'ai fini par me décider de prendre un vélo normal et de le motoriser comme ça en cas de panne, je peux facilement remplacer les composants défectueux.

Jeudi 29 novembre 2018 je suis allée aux Cycles Le Gall à Landerneau où j'ai acheté un Trek FX2 col de cygne à 499€ (le modèle avec des freins à disques hydrauliques).

J'ai aussi commandé chez Cycloboost (à Lormont 33) un kit avec un moteur pédalier (avec tout le bazar...) et 2 batteries 36V 11.6AH. Ce kit et les accessoires m'ont coûtés environ 1450€ ce qui a épuisé (et même un peu plus) le budget dû à la vente de la moto.

J'ai fini de monter le kit sur le vélo fin février 2019, ensuite grâce au moteur j'ai pu me remettre en forme. Et c'était nécessaire puisque quelques semaines avant le montage du kit j'ai roulé 900 mètres avec le vélo (en musculaire), il m'a fallu trois jours pour m'en remettre, j'ai fini épuisée par ce nanométrique tour de vélo !

D'ailleurs lors des différents essais de VAE que j'ai pu faire, je me suis surprise à prendre beaucoup de plaisir à appuyer sur les pédales du VAE pour avancer plus vite sans mettre l'assistance à fond !

Actuellement, septembre 2021, après 2650 km avec Vélectron (c'est le nom que j'ai donné à mon vélo que j'ai "électrifié", à la base c'est un Trek FX2 (col de cygne) de 2018), je peux dorénavant faire nettement plus de 10 km sans l'aide du moteur.
Lors de la dernière balade de 33.8 km, je n'ai utilisé l'assistance du moteur que pendant 1.9km, uniquement dans des côtes où mes jambes ne me permettaient plus d'avancer. Et ceci est à noter car je n'ai qu'un plateau de 36 dents à l'avant et au mieux 32 dents à l'arrière sur la cassette 8 vitesses.

D'ailleurs les 2 dernières charges de la batterie de Vélectron m'ont permis de faire 199 et 240 km ! Là où au départ je parcourrais en moyenne 60 à 70 km, c'est dire la progression !

Et c'est pour ça que dernièrement j'ai acheté toutes les pièces nécessaires pour me monter un nouveau vélo.
Nouveau vélo que j'ai nommé GwenHaRuz, il me revient à environ 700€.
A noter que la transmission de GwenHaRuz est en triple plateaux à l'avant
(44-32-22) et à l'arrière une cassette 9 vitesses 11-36, ce qui devrait me permettre de monter n'importe quel cote.

A noter encore que j'ai vendu Vélectron en novembre 2020 (pour 1100€) ce qui fait que maintenant tous mes vélos sont "musculaires".

Je publierais, prochainement, des billets concernant mes vélos, car j'en ai plusieurs. :-)

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article